De la promptitude à la « Trumpitude »

Reliquaire de SantAgatha
Catane, Reliquaire de SantAgatha © Helen Doyle 2018

Un jour de silence

Une semaine

Un mois

Un an…

Les jours passent.

Je me demande comment, reprendre, poursuivre ce blogue

dans cet océan d’images et de mots

dans la promptitude à twitter

et la « Trumpitude » des derniers mois

à la trompe-attitude?

Ça semble absurde.

Qui joue avec qui, avec quoi ?

Dans ce nouvel univers

tout bascule comme à l’époque de Gutenberg.

Un blogue comme un carnet de notes

Des repérages à partager

Des aventures de curiosité

qui nous entraînent quelques fois vers des sentiers

pas même imaginés

Laisser des traces

de riches moments

qui ne se retrouveront pas dans le film

s’il se fait

Des traces…

à partager…

Je me suis demandée,

dans ce tourbillon vertigineux,

que faire?

Puis j’ai décidé de reprendre

Et même de partager quelques notes de l’année dernière laissées en suspension.

Dans le temps… qui me rattrape

Je reprends la route avec des pistes et une quête qui se poursuit,

que j’avais commencé à relater ici.

Et je me suis dit :

Essayons encore… un bout de temps;

avec Tatoumemo

j’ai le temps de prendre le temps.

Et cela me convient plus

On verra…

Alors de Catane, me voilà en pleine préparation de la fête de Sainte-Agathe.

Catane, Fête de sainte-Agatha © Helen Doyle 2018

Catane, Fête de sainte-Agatha © Helen Doyle 2018

Publicités

A propos tatoumemo

Scénariste et réalisatrice de films documentaires, Helen Doyle vit au Québec, mais ses sujets l'amènent en divers lieux du monde. Avec son complice Germain Bonneau - qui collabore d'ailleurs à ce blog - elle produit certains de ses films à travers les Productions Tatouages de la mémoire A l’hiver 2011, Helen Doyle recoit, du CALQ, la bourse de résidence d’artiste à Rome, où elle travaille sur son projet : Appunti sur Pasolini, poète civil. En novembre 2012, elle termine, après un an de travail intense, son film "Dans un océan d'images, j'ai vu les tumultes du monde", qui s'est mérité troix prix Gémeaux et une Étoile* de la SCAM. Un coffret réunissant plusieurs de ses œuvres accompagné d'une monographie sur son travail, édité par Vidéo femmes/Spira et les Éditions du Remue-ménage, est maintenant disponible sous le titre "Helen Doyle, cinéaste : La liberté de voir". En 2018, Helen reçoit le prix "Barbara H. Greene" reconnaissant une documentariste émérite.
Cet article, publié dans actualités, cinéma, repérages, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour De la promptitude à la « Trumpitude »

  1. Anne-Marie Allaire dit :

    Heureuse de ton retour

    Aimé par 1 personne

  2. Johanne Fournier dit :

    Allo Helen, oui contente que tu poursuives le Tatoumemo et nous rapproche ainsi de tes aventures italiennes que je te souhaite prolifiques et inspirantes. xxx

    Aimé par 1 personne

  3. Kiersten dit :

    I really like what you guys are usually up too.
    This sort of clever work and reporting! Keep up the wonderful works guys I’ve incorporated you guys
    to our blogroll. Ahaa, its good discussion regarding this post here at this blog,
    I have read all that, so at this time me also commenting here.

    Ahaa, its nice conversation about this article at
    this place at this weblog, I have read all
    that, so now me also commenting here. http://dell.com

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s