Archives par mot-clef : Stanley Greene

La rentrée… du Nord au Sud de la France

Septembre en France… Toulouse pour Helen et Le Mans pour Danielle Marie Chanut Au SUD, le samedi 17 septembre… Voici la bande annonce de Dans un océan d’images, j’ai vu le tumulte du monde. L’invitée d’honneur, Letizia Battaglia. De belles expositions : le site … Lire la suite

Publié dans actualités, cinéma, Dans un océan d'images j'ai vu le tumulte du monde (H. Doyle), L'Artiste en son for intérieur | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

De l’automne 2011… à l’automne 2013 – un cycle

«La photographie donne à voir, bien sûr, des choses dures, des choses belles, la photo est une réalité adoucie ou plus violente, son instant décisif est trompeur, il n’’est qu’’un moment, on a besoin de savoir qui était l’’opérateur, quelle … Lire la suite

Publié dans cinéma, Dans un océan d'images j'ai vu le tumulte du monde (H. Doyle), photographe, photographie, souvenirs | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Sur la route… du retour

Ne pas prendre l’image au pied de la lettre… «Combien de photographies sont-elles prises de par le vaste monde chaque année? Je me pose cette question sans réellement me l’’imposer. Innombrable doit être la réponse adéquate : aussi bien par … Lire la suite

Publié dans Dans un océan d'images j'ai vu le tumulte du monde (H. Doyle), impressions de voyage, Media, photographe, photographie, Rapporteurs d'Image (H. Doyle) | Tagué , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Amsterdam – Prises 2 et 3

Après notre passage à FOAM, j’ai profité de ce voyage-éclair à Amsterdan pour reprendre contact avec Geert van Kesteren. Il y a quelques années, j’avais vu son impressionnant travail au Barbican Art Gallery de Londres. En fait, j’y étais allée voir … Lire la suite

Publié dans artiste, cinéma, photographe, photographie, Rapporteurs d'Image (H. Doyle) | Tagué , , , , , , , , | 1 commentaire

Fenêtre sur Cour

Retour à Paris. Stanley Greene nous a donné rendez-vous à l’atelier Fenêtre sur cour. Stanley fréquente ce lieu lorsqu’il est à Paris, car «Nathalie Lopparelli est la meilleure» nous confie-t-il. Oui, les tireurs d’images argentiques se font rares… Mais on interrompra … Lire la suite

Publié dans actualités, cinéma, impressions de voyage, photographe, photographie, Rapporteurs d'Image (H. Doyle), souvenirs | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire